Partagez|

Apprivoisement (pv Evren)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Sur la route
avatar

Bien malgré moi, j'ai déjà mordu : 42
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Apprivoisement (pv Evren)   Lun 25 Sep - 17:39

Une nouvelle journée, la foret est silencieuse, si on ferme les yeux on peut entendre le bruit du vent dans les feuilles, quand on respire on peut sentir l'odeur des sous bois, des champignons. J'aime beaucoup entendre le bruit du vent c'est rassurant. La foret c'est ma maison, mon chez moi, mon refuge. Je ne sais plus depuis quand je suis ici mais la foret me protège. Là tout de suite maintenant je suis à la recherche de baies. C'est important de manger. J'en vois je commence à en ramasser et à manger. Soudain j'entends un bruit dans mon dos je me stoppe et regarde autour de moi tel un animal apeuré. Je ne vois personne. Je peux sentir mon petit coeur battre la chamade. J'ai peur. Je me mets soudain à courir aussi vite que je peux quand CRACK c'est dans un bruit sinistre que je me retrouve par terre, la cheville prise dans une espèce de machoire en fer. ça fait mal, il y a beaucoup de rouge du sang. Mais je me sens observer poursuivis. J'essaie de retirer ma cheville comme un animal blessé je force pour me libérer mais en vain.
Revenir en haut Aller en bas
Arrivée à Forks
avatar

Bien malgré moi, j'ai déjà mordu : 52
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Apprivoisement (pv Evren)   Lun 25 Sep - 18:06

Je n'étais pas parti pour tuer. Je voulais fuir, l'odeur de la ville, des humains. Du sang. Je voulais partir loin d'ici, mais l'odeur de la peur se fit sentir. Oh mon dieu quelle odeur délectable. J'avais presque pris goût à sentir cela à mon approche, mais de toute évidence, je ne pouvais être la source du tourment de l'humain qui portait cette odeur. Un petit cœur qui bat, un enfant sans doute. Ce ne sont pas mes affaires, je dois partir avant de... Oh non, l'odeur du sang. Mes yeux flamboyants se posent sur un endroit bien précis, là où se trouve ma proie. Mais elle est suivie par autre chose, par un semblable. Il va l'avoir avant moi et je m'élance dans le but de l'arrêter. Je le trouve, une autre créature et je le plaque contre un arbre, grognant tel un animal.

[norvégien] « C'est ma proie... »

Je doute qu'il puisse me comprendre, mais je suis plus fort que lui, mon dernier repas datant d'il y a moins de 24 heures. J'ai envie de le brutaliser, mais il me glisse entre les mains et s'en va, ma laissant le champ libre. Ma faim est plus forte que jamais, j'ai besoin de ça. Je me rapproche de la petite créature et remarque qu'il s'agit bel et bien d'un enfant. Une petite fille. Chétive, seule. Qu'est-ce qu'elle fiche ici ? Mon humanité perdue s'empare de mon esprit et je me secoue la tête pour reprendre le dessus sur l'animal. Je dois lutter ! Son sang dégage une odeur très forte, elle va finir par attirer quelqu'un. Il faut... Il faut... Que je mange. Mes yeux redeviennent flamboyants et je sors des buissons pour m'approcher de l'enfant.

[norvégien] « Ce n'est pas prudent de se promener toute seule... »

Je remarque qu'elle ne ressemble pas à une enfant vivant en ville. Elle s'est perdue ? J'ignore où nous sommes, mais... Peu importe. Je me penche vers elle et attrappe le piège pour l'ouvrir sans autre forme de procés. J'ai son sang sur les doigts... Je ne peux pas m'empêcher de le porter à ma bouche, frisonnant, mais je saute d'un coup en arrière comme un animal prit sur le fait. Qu'est-ce que je comptais faire ?! C'est un enfant ! Je ne dois pas...

[mi-anglais, mi-norvégien] « Tu... Ne dois pas rester là... Dangereux. »

Je garde mes distances pour éviter de lui faire du mal. J'ai besoin de toutes mes forces pour ne pas plonger mes dents dans sa gorge frêle. Il faut que je parte, mais... Je ne peux pas la laisser ici toute seule, elle est blessée.
Revenir en haut Aller en bas
Sur la route
avatar

Bien malgré moi, j'ai déjà mordu : 42
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Apprivoisement (pv Evren)   Lun 25 Sep - 18:13

Soudain mes petits yeux se braque sur quelques choses sur une masse qui approche un deux pattes. Ses yeux son bizarre. Je veux fuir mais je ne peux pas. Il parle je ne comprend pas. J'essaie d'arracher ma cheville du piège mais en vain. Je commence à grogner quand il s'approche de moi


"Ghhrrrrrr"


Soudain il débloque ma cheville Instinctivement je commence à la lécher. Je n'aime pas le gout du sang mais ça nettoie le rouge un peu. Craintive je regarde ce deux pattes. Il a quelques chose qui fait peur mais en même temps de rassurant. Il semble vouloir que je parte. Rapidement je m'éclipse pour revenir un moment après avec dans mes mains un lapin. Je le pousse avec mes mains pour le deux pattes pour qu'il mange. Je lui mime de manger. Je recommence à lécher ma jambe.
Revenir en haut Aller en bas
Arrivée à Forks
avatar

Bien malgré moi, j'ai déjà mordu : 52
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Apprivoisement (pv Evren)   Lun 25 Sep - 18:52

Elle s'en va. Odin soit loué. Elle semble un peu sauvage cette petite, c'est bizarre. Est ce que c'est réellement bien de la laisser ainsi partir ? Elle semblait avoir peur de moi, mais je suppose que c'est normal. Elle semblait avoir peur de moi, mais je suppose que c'est normal.

[norvégien] « Tu as de la chance de ne pas être morte aujourd'hui... »

Je me relève, m'étant laisser tombé sur le sol à son départ. Il ne faut pas que je reste là, mais je ne peux m'empêcher de regarder vers l'endroit où elle est partie. Je tourne les talons en soupirant de nouveau, mais son odeur revient rapidement et je fais volte face pour la voir avec un lapin. Je ne sais pas trop quoi dire et elle me fait signe de manger. Un lapin ? Je me baisse pour ne pas paraître trop grand et je la regarde. Je pense qu'on va avoir du mal à communiquer et je dis :

[anglais approximatif] « C'est.. Pour moi ? Mer...ci. »

Je ne sais vraiment pas parler anglais, c'est presque affligeant. J'aimerais quand même savoir où je suis pour qu'une petite fille soit toute seule dans la forêt. Et si j'étais en Russie ? Mais ça ne ressemble pas au russe. Mais elle m'intrigue et mon envie de la dévorer semble s'éloigner. Je déchire un bout de mon haut et je tente de m'approcher d'elle.

[anglais] « Je... Aider. »

Je ne peux pas la laisser se soigner comme ça, il faut que je fasse quelque chose. Je regarde autour de moi, où il y a des plantes que je connais. Merci mon dieu pour mes études de biologie et je vais chercher de quoi la soigner.

[anglais] « Toi... Pas douleur après. »

Je lui montre les plantes et je commence à faire une sorte de bouillie avec pour le mettre dans le tissu et je lui montre que je veux lui mettre sur la jambe. Je secoue ma tête quand l'odeur du sang me monte de nouveau aux narines. Fiche moi la paix, sale instinct de merde !
Revenir en haut Aller en bas
Sur la route
avatar

Bien malgré moi, j'ai déjà mordu : 42
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Apprivoisement (pv Evren)   Lun 25 Sep - 20:10

Tout en léchant le sang sur ma frêle jambe je regarde d'un oeil le deux pattes. Il parle mais je ne comprends pas vraiment ce qu'il dit. Oui le lapin c'est pour lui. Pour le remercier peut être mais aussi parce qu'il semble avoir faim. Bien que je sois sauvage comme un petit animal je suis aussi sociable. Je suis une enfant. Il déchire son haut. Je comprends le mot aider. Il fait une espèce de bouillis. Je connais ça mon papa en faisais souvent. Mon papa venait souvent en foret. Je touche un peu la bouillis je la respire. C'est une odeur familière. Le deux pattes semble vouloir mettre le tissus et la bouillis sur ma plaie. Je le laisse faire. J'essaie d'ouvrir la bouche pour parler mais aucun son ne sors. Je n'ai pas parlé depuis tellement longtemps. Après plusieurs essaie j'arrive à prononcer

"Merci..."
Revenir en haut Aller en bas
Arrivée à Forks
avatar

Bien malgré moi, j'ai déjà mordu : 52
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Apprivoisement (pv Evren)   Mar 26 Sep - 17:34

Je la regarde faire avec curiosité, elle a dû rester ici assez longtemps pour se comporter ainsi. Je me demande où sont ses parents, c'est bizarre qu'une petite fille de son âge traîne dans la forêt toute seule. Mais je ne suis pas certain que c'est une bonne idée de lui demander. Elle me laisse finalement la soigner, mais il va lui falloir bien plus de soin que ça. C'est que provisoire, elle risque d'avoir une infection au niveau de la jambe si elle ne fait rien. Je me demande quand même qui a mit un piège à loups dans une forêt proche d'une ville. Les gens sont idiots ici ou quoi ? Elle semble vouloir essayer de parler et un petit sourire se forme sur mes lèvres quand elle me remercie. Elle est vraiment adorable et étrangement mon envie de la mordre semble s'être calmée.

[anglais] « Toi seule ? »

On dirait que je ne suis pas le seul à avoir du mal à parler et je me demande comment je vais pouvoir communiquer avec elle. Peut-être qu'en mimant... Mais il y a des choses qui sont difficiles à dire et je doute qu'elle connaisse le langage des signes. Je tente quand même et je lui fais signe de me regarder avant de lui demander pourquoi elle est toute seule dans la forêt. Avec un peu de chance, elle va comprendre. Quand je pense que je n'ai pas appris l'anglais, mais le langage des signes si... Si seulement je n'en avais pas fait qu'à ma tête. Après, je n'imaginais pas me retrouver dans un pays anglophone abandonné sans aucun moyen de communication.
Revenir en haut Aller en bas
Sur la route
avatar

Bien malgré moi, j'ai déjà mordu : 42
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Apprivoisement (pv Evren)   Mar 26 Sep - 18:26

Je regarde le deux pattes, j'essaie de comprendre ce qu'il veut, sa question. Il commence à faire des gestes. Je l'observe attentivement. Il semble vouloir quelques choses. Il se demande peut être où sont mes parents et ce que je fais ici toute seule. Oui peut être. Est ce que je peux avoir confiance en lui? Il y a quelques choses dans son regard de différent des autres deux pattes. Doucement je me décide à attrapé sa main pour qu'il me suive pour l'emmener à l'endroit où quatre ans auparavant avec mes parents il y a eut un accident. Là ou dans un fourré il reste un siège auto. Là seule chose que j'ai mon seul bien couvert de vieux sang séché et de moississure mais pur rien au monde je l'abandonnerai. Je vais me coucher dedans. Quand on regarde ce siège on peut vite comprendre ce qui a pu se passé. Je regarde le deux pattes. J'arrive à articuler

"Maison...Lit..."
Revenir en haut Aller en bas
Arrivée à Forks
avatar

Bien malgré moi, j'ai déjà mordu : 52
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Apprivoisement (pv Evren)   Mar 26 Sep - 18:41

Je me demande où elle m'emmène, mais je la laisse faire. Quelle étrange enfant. Pourtant, je suis loin de me douter de ce qu'elle va me montrer. Et je ne pense pas que j'étais prêt. Ma vie a toujours été parfaite, baignée dans la lumière des projecteurs et sous le son des compliments sur la personne que je suis. Elle va se coucher sur un siège de voiture et en regardant ce vestige, je comprends bien vite ce qu'il a dû se passer. La vie est une chienne, j'aurais dû m'en souvenir. Cette petite fille si courageuse vivant seule après la mort de ses parents. Personne ne s'est inquiété pour elle ? Personne n'a cherché à savoir si elle était vivante ? J'ai un rictus contrarié sur le visage et je ne peux pas m'empêcher de la prendre dans mes bras. Peu importe si elle peut entendre que mon cœur ne bat pas. Je m'en fiche totalement, je veux juste la serrer contre moi. Je me mettrais presque à pleurer. La vie est une chienne et je la lâche pour lui dire.

[norvégien] « Quand ? »

Je la regarde, elle semble en bonne santé mine de rien, y a pas à dire, elle m'impressionne. Elle éveille en moi une sorte d'instinct paternel, j'ai envie de l'aider, de la protéger. Une vie, c'est inestimable et je sais que certaines personnes hésiteraient pas à s'en prendre à elle, une proie si facile malgré le fait qu'elle se défende.
Revenir en haut Aller en bas
Sur la route
avatar

Bien malgré moi, j'ai déjà mordu : 42
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Apprivoisement (pv Evren)   Mar 26 Sep - 18:52

Pour moi ce petit siège est très très important il représente beaucoup, un lien avec mon passé, avec les humains, mes parents humains ce petit siège me fais me souvenir que je ne suis pas un animal à part entière. Mais personne n'est venue me chercher non il y a seulement eut les animaux. Je sens des bras m'entourer des bras glacés comparé à ma peau chaude. Mais ce contact à quelques choses de rassurant. Le deux patte veux savoir depuis combien de temps je suis là toute seule. Je ne sais pas vraiment mais je sais qu'il y a eu 4 hivers. Je dis

"4 hivers..."


Soudain les mains du deux pattes me font mal au niveau de mes cotes. Je commence à bouger un peu mais ça fait rien je sens des larmes commencer à couleur le long de mes yeux. Sous mes vêtements mon corps subit les différentes chutes, la dureté de la forêt.

"Bobos...Main fait mal..."
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Apprivoisement (pv Evren)   

Revenir en haut Aller en bas

Apprivoisement (pv Evren)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Apprivoisement mutuel
» Rappelz

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tookah :: 
Forks
 :: FORÊT
-