Partagez|

Tilgi meg vær så snill (Pardonne-moi s'il te plait) - Evren Lazarus Novak

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Arrivée à Forks
avatar

Bien malgré moi, j'ai déjà mordu : 52
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Tilgi meg vær så snill (Pardonne-moi s'il te plait) - Evren Lazarus Novak   Lun 25 Sep - 0:04


 

 

 
Evren Lazarus Novak

 


 
35 ans ♣️ Vampire sanguinaire ♣️ Biologiste spécialiste de l'évolution.

Caractère
Honnête ♣️ Indépendant ♣️ Perfectionniste ♣️ Courageux ♣️ Logique ♣️ Borné ♣️ Imprévisible ♣️ Méfiant ♣️ Nerveux ♣️ Violent

Histoire
Il y a des jours où on aurait préféré ne pas se lever et rester dans le matelas douillet qui nous sert de lit, couvert de sa couette protectrice. Un vrai cocon douillet. Enfin, pour la plupart des gens. Il faut que je vous explique sans doute qui je suis.

Je me nomme Evren Lazarus Novak. Fils d'un scientifique slovène et d'une chercheuse Norvégienne. Mes parents se sont rencontrés sur le site de la réserve naturelle de Škocjan en Solvénie. Ma mère y était pour des prélèvements au niveau de la flore et mon père étudiait le taux de minéraux dans les eaux de la réserve, pour voir s'il y avait un lien entre ça et l'évolution de certaines espèces d'insectes. Leur rencontre a été des plus banales, ma mère est tombée sur mon père en train de parler à une grenouille qui venait de dévorer son sujet d'étude et la barrière de la langue ne fut pas assez suffisante pour qu'ils ne discutent pas ensemble, après le fou rire de celle qui est devenue ma mère.

Je suis né et j'ai grandi en Norvège, mon père ayant tout quitté pour travailler là bas, suivant ma mère trop attachée à son pays natal. Je parle le slovène et le norvégien et très peu d'anglais. Je ne voulais pas m'orienter dans la science étant jeune, je voulais devenir footballer comme la plupart des enfants de mon âge et j'ai ensuite voulu devenir pilote de course. Mais j'ai très vite changé d'idée quand mon pilote favori perdit la vie dans un accident de voiture. Non, je ne voulais pas mourir. J'ai commencé des études dans le social et je suis tombé amoureux de l'évolution des espèces après un cours d'anthropologie. Je voulais étudier cela et voir pourquoi nous étions ainsi après tant d'années. Je me suis orienté en biologie, mais garde des attaches avec l'anthropologie. Je connais aussi des choses en génétique, je suis un peu un chercheur assez large dans ce domaine. Ma vie n'a rien de bien spécifique si ce n'est qu'à 33 ans, j'ai été mis en avant grâce à une découverte de mon équipe qui a décidé de finalement, j'étais le seule à bien passer à la télé. C'est à ce moment-là que les médias norvégiens spécialisés en science ont commencé à nous recruter par-ci, par-là. Je ne voulais pas devenir journaliste, mais l'opportunité de sensibiliser les gens à notre cause semi-écologique était belle et bien présente. C’est ainsi que j'ai commencé à passer à la télévision pour parler des projets scientifiques.

Tout allait pour le mieux jusqu'à il y a quelques semaines. Je crois. Je ne sais plus. J'ai perdu la notion du temps, je ne sais même pas quel jour nous sommes. Mais ce n'est pas si important. J'étais en visite à la grande réserve de graines mondiale sur l'île de Svalbard pour faire un prélèvement. Je pense que je n'étais pas seul finalement ce soir-là. La porte a mis un peu plus de temps à se fermer, mais je voulais surtout aller me coucher, il a tendance à faire froid la nuit là bas. Je suis allé dans la salle où se trouvait mon butin quand j'ai entendu un bruit venant du fond du couloir. Comme si quelque chose était tombé. Il en faut plus pour me faire peur alors je suis allé voir, essayant de paraitre plus imposant que je le suis habituellement.

[Norvégien] « Qui est là ?! »

Personne ne répondit alors je ris un peu de ma paranoïa avant de faire demi-tour. La sensation que j'ai sentie dans mon dos fut sans doute la pire de toute ma vie. Un frisson me parcourut d'un coup et une main m'agrippa l'épaule pour me souffler à l'oreille :

[Norvégien] « N'aie pas peur... Tu vas bientôt ne plus rien pouvoir sentir. Dors, joli petit jouet. »

Cette voix... Je m'en souviendrais toute ma vie. C'est la dernière chose dont je me souviens avant mon réveil dans un lieu inconnu. Je me sentais bizarre, mes sensations n'étaient pas les mêmes, j'avais l'impression de mieux voir, de mieux sentir. Ma tête commença à me faire souffrir, les sons que je percevais étaient beaucoup trop étranges et je me suis relevé pour tenter de me repérer. Étais-je encore en Norvège ? Où est-ce que j'avais pu atterrir ? Cela ne ressemble pas à Svalbard, il faut bien moins froid et la végétation est différente. Une odeur me monta aux narines, j'avais faim. Très faim. Faisant volte-face pour me retrouver devant ma proie, je vis que c'était une jeune femme. Qu'est ce qu'il se passe ?! Pourquoi je ressens l'envie de la tuer soudainement. Je sens que plus loin il y a d'autres personnes et la jeune femme ouvre la bouche pour me parler, mais je ne comprends pas. C'est de l'anglais ? Je suis en Angleterre ? Comment suis-je arrivé ici ?

[mi-anglais mi-norvégien] « Reculez ! Je... »

Vous avez déjà eu la sensation du réveil après une nuit un peu trop alcoolisée ? C'est l'impression que j'avais quand j'ai ouvert les yeux. J'avais l'impression d'avoir trop bu, ma tête me faisait encore plus mal qu'avant et en voulant me relever, j'ai posé ma main sur quelque chose d'un peu froid. Tiens ? C'est quoi ? Je tourne la tête pour voir ce qui se trouve à côté de moi et je recule d'un coup comme je peux face à ce spectacle. Ils... Ils sont morts. Je pose ma main sur ma bouche comme pour arrêter une envie de vomir et je me rends compte que j'ai du sang plein le visage. J'ai le gout du sang dans la bouche. Je... C'est moi qui ai fait ça ? Ils sont morts... Tous... Je prends peur et je m'enfuis en courant le plus loin possible des corps. Je ne regarde pas vraiment où je vais et je glisse d'un coup, étant proche d'une falaise. Je tombe dans l'eau un peu plus bas et je m'étonne de n'avoir pas eu de blessure ni le moindre étourdissement. Je commence à me faire peur et je nage le plus loin de là, suivant la rivière pour finalement remettre pied-à-terre. Je suis incapable de dire depuis combien de temps je nage ni combien de kilomètres j'ai faits, mais je me sens en pleine forme. Je retourne dans la forêt, marchant à la recherche d'un peu d'aide. Aidez moi, je vous en supplie... Dites-moi où je suis, dites-moi ce qu'il s'est passé. Mon chemin croise encore des gens et je manque de les tuer. Il y a définitivement un souci avec moi et je continue de m'enfoncer de plus en plus dans les terres, ne sachant pas où je vais. Je ne comprends pas quand les gens parlent, je ne suis plus en Norvège. Je finis par m'écrouler sur le sol, psychologiquement épuisé et le soleil se découvre doucement au travers des feuilles. Mes yeux sont attirés par mes doigts qui semblent briller au soleil. On dirait... Qu'ils brillent. Je me relève un peu et expose un peu plus de ma peau au soleil. Je suis fasciné par ce que je vois, mais cette fois, je ne peux pas le nier, j'ai changé. Mais changer pour devenir quoi ? Il me faut des réponses et je me mets en quête de ceux qui ont les réponses. Ceux qui m'ont fait cela. Je ne me souviens plus de qui ils sont, mais quand je les trouverais, je compte bien me venger. Je suis bien plus fort que ce que j'étais avant et je sais me battre, ayant appris à le faire étant plus jeune. Ils se sont attaqués à la mauvaise personne...

Derrière l'écran
Night Neko ♣️ 28 ♣️ Entre le Québec et la France ♣️ Connexion : 5/7. ♣️ Comment es-tu arrivé là ? PRD, suite à une recherche de forum ♣️ Plus? Hum... Les coccinelles sont des coléoptères ! Ah et je ne parle pas un mot de norvégien en vrai, désolée d'avance...

 

 
C O D E ©️ A L K A S E L T Z E R

 
Revenir en haut Aller en bas
Sur la route
avatar

Bien malgré moi, j'ai déjà mordu : 42
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Tilgi meg vær så snill (Pardonne-moi s'il te plait) - Evren Lazarus Novak   Lun 25 Sep - 8:19

bienvenue sur le forum avec ce personnage haut en couleur
à bientôt
au plaisir de te lire
Revenir en haut Aller en bas
Retour dans la chambre d'enfant
avatar

Bien malgré moi, j'ai déjà mordu : 156
J'ai actuellement : 25
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Tilgi meg vær så snill (Pardonne-moi s'il te plait) - Evren Lazarus Novak   Lun 25 Sep - 9:02

Bienvenue parmi nous :p
Revenir en haut Aller en bas
Sur la route
avatar

Bien malgré moi, j'ai déjà mordu : 17
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Tilgi meg vær så snill (Pardonne-moi s'il te plait) - Evren Lazarus Novak   Lun 25 Sep - 10:22

Bienvenue Smile
Revenir en haut Aller en bas
Premier cours de biologie
avatar

Bien malgré moi, j'ai déjà mordu : 383
J'ai actuellement : 26
Voir le profil de l'utilisateur http://tookah.forumactif.org

MessageSujet: Re: Tilgi meg vær så snill (Pardonne-moi s'il te plait) - Evren Lazarus Novak   Lun 25 Sep - 11:01

Ta fiche est très bien saperlipopette :rire:
Je te valide de ce pas Very Happy

_________________
:gam:
Revenir en haut Aller en bas
Arrivée à Forks
avatar

Bien malgré moi, j'ai déjà mordu : 52
Voir le profil de l'utilisateur

MessageSujet: Re: Tilgi meg vær så snill (Pardonne-moi s'il te plait) - Evren Lazarus Novak   Lun 25 Sep - 11:48

Merci beaucoup ♥️ J'ai hâte de rp avec vous Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Tilgi meg vær så snill (Pardonne-moi s'il te plait) - Evren Lazarus Novak   

Revenir en haut Aller en bas

Tilgi meg vær så snill (Pardonne-moi s'il te plait) - Evren Lazarus Novak

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Pardonne moi je t'en pris... [ft Andrew]
» Epidia ₪ je n'oublie et ne pardonne jamais
» mon dieu faites qu'un jour je lui pardonne (sawyer&owen)
» Pardonne moi
» L''historique de ma bande

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Tookah :: 
CHAPITRE I : PREMIERE RENCONTRE
 :: Présentations :: Présentations validées
-